10/11/2011

Lamellophone - Sanza de type Kwango-Kasaï

 

sanza pende.jpg

Type: T1v /s1/s1.3

Sanza à languettes végétales sur table «en radeau» sans résonateur (T1v) provenant de la région du Kwango-KasaÏ (s1) à sections triangulaires avec échancrure (s1.3)

Ce type de sanza provient de la région du Kwango-Kasaï, située à la frontière de la R.D. du Congo et de l'Angola. Elles sont répertoriées par Laurenty J. S. - Les sanza du Congo, 1962 comme « Groupe 1 ». Sanza en radeau type Kwango-Kasaï". Cette région est peuplée par les Yaka, Pende, Lunda, Tshokwe, Mbala... . De nombreuses appellations sont usitées, parmi celles-ci, citons: kisaanji / kisaandji / kizanzi / gibinji / isanji / ikelekele / kele mucapata / txa quele en Angola dans la région de la Lunda. Dans la région du Kwango le nom le plus usité est "kizanzi" ou "kisansi" qui désigne caisse de résonance et par extension la sanza.
Ci-après la description faite par Nsongo Bavwidi de la fabrication d'une sanza de type « en radeau » dans la région du Kwango: « ...Le kizanzi est aussi l'assemblage de 3 ou 4 tronçons -kelele ou mihunda- de bambou -ndongo-. Les lamelles -minga- se fabriquent également avec l'écorce -bihisu- de bambou, ces genres de lamelles se fixent sur la table d'harmonie avec une liane -mbanzi- qui forme barre de pression... ». (Nsongo Bavwidi - les différentes sanza du Kwango - 1979).

Souvent des coques de noix séchées - fruit du voandzeia (Maquet J.N.- La musique chez les Bapende - 1954 ) faisant office de sonnailles, étaient encastrées dans des alvéoles creusées aux extrémités des tronçons. En tintant pendant le jeu, elles avaient pour but la complication des timbres, pratique courante, dans la tradition africaine. « Chez les Bapende, la sanza a pour nom gibinji, elle est entièrement faite de palmier- bambou. On attribue à la gibinji des vertus bienfaisantes, puisqu'il est d'usage d'en placer de postiches, en forme de pieu (mudidi) devant la maison de personnes malades »

Ethnie: Pende, Mbala, Yaka, Lunda, Tshokwe … Région du Kwango-Kasaï situé à la frontière de la R. D. du Congo et l'Angola.

Vernaculaire: de nombreuses appellations sont usitées, parmi celle-ci, citons kisaanji / kisaandji / kizanzi / gibinji / isanji / ikelekele et txa quele en Angola dans la région de la Lunda

Pays: R.D. du Congo

Dimension: 46 cm

Matériau: raphia

Table: la table "en radeau" avec échancrure est faite de matériaux légers (moelle de pétiole de palmier raphia). Les 6 tronçons de section triangulaire, les 4 du centre étant plus courts que les deux autres, sont assemblés à l'aide d'épines transfixantes et maintenus également entre eux grâce à la fixation de la barre de pression par ligature à la table. La surface plane ainsi formée fait office de table de résonance.

Clavier: 9 lamelles (touches carrées)

Chevalets: antérieur: oui, de section carré - postérieur: oui, de section carré

Barre de pression: simple en raphia ligaturée à la table par des fibres

Décoration: néant

Remarque: un résonateur en calebasse était souvent adjoint à la sanza pour en améliorer la sonorité. (Voir photo ci-dessous d'usage du même type de sanza).

Réf. pour semblables:

  • Livres: Laurenty J. S. - Les sanza du Congo, 1962 «Groupe 1: sanza en radeau type Kwango-Kasaï» Pl. I à IV (N° 1 à 36); Borel F. - Les sanza 1986 «Groupe I; N° 3, p. 25» voir aussi MEN
  • Sites internet: MEN (Musée Ethnographique de Neuchâtel: N° III.C.5897); AMNH (American Museum of Natural History: N° 90.0/9029 - 90.0/8486 - 90.0/9034 - 90.0/9035)

    sanza pende 2.jpg

    Carte postale - sans référence, avant 1960 - R. D. du Congo - Peut-être région des Bakuba ?

09:35 Écrit par sanza dans Kwango-Kasaï, RD Congo, sanza | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | Pin it!