01/08/2010

Lamellophone - SANZA Tshokwe


Sanza à languettes métalliques sur table « simple » à chevalet postérieur taillé dans la masse / sans résonateur (T1m)

· La table est une planche en bois dur, avec ou sans rebords latéraux, percée d'un trou sous le clavier permettant la fixation d'une calebasse de résonance et pourvue à sa partie inférieure d'une tringle munie d'anneaux vibrants faisant office de sonnailles.

· Les languettes du clavier (simple ou en terrasse) ont été le plus souvent forgées, ou martelées à partir de clous. Les touches de ces languettes sont encore souvent munies de boulettes d’accordage en résine, fixées sous les touches des languettes et destinées à accorder la sanza.

· Le chevalet postérieur caractéristique de ce type de sanza, est taillé dans le même bloc de bois que la table. Ses côtés sont enserrés par une lame de fer en U posée sur le champ et lui servant de chevalet antérieur. L'ensemble chevalet-languettes est maintenu par une barre de pression métallique. Les languettes métalliques sont fixées à la table par du fil de métal.

· La table est décorée de motifs géométriques incisés « yitoma »

· Le corps de résonance, si il est présent est une calebasse coupée et évidée fixée à la table par des liens en fibres végétales.

La majorité de ces sanza proviennent de la région chevauchant les frontières de la R.D. du Congo de l'Angola et de la Zambie. Elles sont répertoriées par Laurenty comme « Groupe 18: Sanza type Nord-Angola-Kasaï; lots 1 à 4 du N° 342 à 402) ». Cette région est peuplée principalement par les Tshokwe (Kioko / Batshioko / Chokwe / Cokwe / ...), Lwena,Lunda, Lovale, Ngangela, Mbunda... . Chez les Tshokwe les sanza portent le nom générique de « Cisanji / Kisanji / Tyitanzi / Tchitanzi / Kisaanjj  » (Maquet, Borel, Bastin, Laurenty, Rehinda, Kubik…).

Maquet J. N. (La musique chez les Pende et les Tshokwe - 1954) et Bastin M.L. (Art Décoratif Tshokwe - 1962) détaillent plus précisément les sanza Tshokwe en six grandes catégories:

1. Les Cisanji ca kakolo ndondo (clavier simple) - de Type 1m. Les sanza de ce type sont très nombreuses chez les Tshokwe, elles seraient les plus anciennes et propre au Tshokwe, elles auraient ensuite été adoptées par les Lwena, Lunda etc. La sanza kakolo ndondo se joue généralement en solo; elle accompagne le chant des hommes qui parcourent les pistes, elle est aussi jouée le soir lors des veillées. Quand l’instrument est joué au-dessus d’une calebasse résonateur par un musicien professionnel (voir photo réf. Fb/di03 - p. ??) un jeune garçon frappe la calebasse au moyen d’une baguette mukakala.

2. Les Cisanji ca lungandu (clavier double en terrasse) - de Type 1m. Les sanza de ce type sont des instruments anciens d’origine Lwena. Adoptée par les Tshokwe, elle ne semble pas connue des Lunda. A deux claviers superposés (clavier double en terrasse), composés en général d’une série de touches à registre grave (shina) et d’une série au registre médium (cikaci) avec parfois une ou deux touches dans l’aigu (songo) Elle se joue au-dessus d’une calebasse résonateur.

3. Les Cisanji ca muyemba ou mugemba (clavier triple en terrasse) - de Type 1m. Ces sanza sont de grandes dimensions, anciennes et propre au Tshokwe. Les Lwena l’utilisent également; au ignore si les Lunda la connaissent. A trois claviers superposés (clavier triple en terrasse), composés en général d’une série de touches à registre grave (shina) et d’une série au registre médium (cikaci) et d’une série au registre aigu (songo). Elle se joue au-dessus d’une calebasse résonateur.

4. Les Cisanji ca mutshiabata ou mutshapata / mutyapata / mucapata (table creusée par le côté antérieur formant résonateur) - Voir description de Type 5m

5. Les Cisanji ca libungu ou lipungu (en caissette formant résonateur) - Voir description de Type 6m

6. Les Cisanji ca kele mucapata (sanza en radeau) - Voir description de Type 1v

Ces sanza sont sont dans leur grande majorité décorées de très beaux motifs géométriques incisés. La fonction esthétique est sans aucun doute la motivation première de ces décorations. Mais chez les Tshokwe, une fonction symbolique est également attribué à la décoration de la table de résonance qui est ornée de motifs incisés appelés « yitoma », motifs empruntés entre autres aux dessins des scarifications corporelles et à ceux de la vannerie etc.

01 sanza Tshokwe 01.JPG
01 sanza Tshokwe 02.JPG
01 sanza Tshokwe 03.JPG

Type: T1m /s2/s2.1

Ethnie: Tshokwe

Vernaculaire: lungandu

Pays: R.D. du Congo

Dimension: 20 cm

Matériau: bois, métal, résine

Clavier: double en terrasse - 11 lg. (carrées palmées)

Décoration: représentation en bas-relief du masque féminin pwo sur fond décoré de motifs yitoma

Remarque: Tringle de 3 sonnailles; résine sous les languettes

Réf.: Laurenty J. S. - Les sanza du Congo, 1962 «Groupe 18» Borel F. - Les sanza, 1986 «Groupe VIIc»

Voir aussi:

http://africamusica.skynetblogs.be/archive/2006/04/23/lamellophone-sanza-type1m-serie1.html

 

Les commentaires sont fermés.